Les trois armes

Les trois armes... quelles sont-elles ??


3 armes

 

 

Le Fleuret
Egalement arme d'estoc, le fleuret fait son apparition au XVIIe siècle à l'initiative d'un Français, Charles Besnard, comme arme d'apprentissage à l'épée. Pour mettre en sécurité les tireurs, l'arme fait l'objet de quelques aménagements : lame quadrangulaire plus flexible que la lame de l'épée, pointe émoussée, mouchetée comme une fleur, d'où elle tient son nom. Le fleuret se développe entre le XVIIe et le XIXe siècle à la faveur de la multiplication des salles d'armes ouvertes par des militaires en retraite.

Après l'interdiction des duels, il devient une pratique sportive. Deux écoles s'affrontent : l'italienne et la française. C'est finalement la seconde qui s'imposera en publiant la première, divers traités sur la technique. En toute logique, la surface valable est le buste, les épaules et le cou puisque le but est de faire travailler les coups mortels. Et comme il s'agit d'une arme pédagogique, la priorité est donnée à l'attaquant. C'est une arme de convention : l'intension prime sur la précision.

 

 

L'Epée
Descendant direct de la rapière qu'utilisait d'Artagnan, dont elle a conservé la lame effilée triangulaire, l'épée est une arme d'estoc (on porte la touche avec la pointe).
Ce n'est qu'à la fin du XIXe siècle que l'arme des duels devient pratique sportive. Et il faudra attendre 1985 pour que les compétitions féminines soient adoptées.


 

Le Sabre
Arme d'estoc, de taille et de contre-taille, le sabre permet de porter des touches avec la pointe, le tranchant et le faux tranchant de la lame, ce qui en fait une arme très rapide et très physique.

La surface valable comprend toute la partie du corps située au-dessus de la ceinture : le buste, les bras, la tête, c'est l'arme des cavaliers. Comme au fleuret, c'est une arme de convention, la priorité est donnée à l'attaquant.

Originaire d'Italie, le sabre sportif s'est développé au début du XXe siècle et a été dominé par les Hongrois pendant cinquante ans.

Quant au sabre féminin, il a fallu attendre 1999 pour les premiers Championnats du monde et 2004 pour les premiers Jeux Olympiques.



Les réactions

Avatar Sue

This piece was cogent, wer-twlilten, and pithy.

Le 13-11-2013 à 11:21:54

Avatar Dilaine

Your post captures the issue pelftcery! http://aibgpyo.com [url=http://nfukxncuksw.com]nfukxncuksw[/url] [link=http://argobxleia.com]argobxleia[/link]

Le 14-11-2013 à 20:14:58

Réagir


CAPTCHA